20140221

je déteste les 21 févriers.

ça me rappelle un jeu de dés où ça faisait "221", autrement dit "nénétte", donc on passait son tour. au bout de trois nénéttes, on devait tout lâcher et partir à Rio. ce qui n'est jamais arrivé.

je déteste les 21 févriers.

ça me rappelle un jeu de dés où ça faisait "221", autrement dit "nénétte", donc on passait son tour. au bout de trois nénéttes, on devait tout lâcher et partir à Rio. ce qui n'est jamais arrivé.

du coup, je me retrouve donc, ce 21 février 2014, devant mon écran, en train de faire dix choses autant importantes qu'inutiles. puis, une fenêtre, qui me demande :

 Extended Error Log support (ACPI_EXTLOG) N/y/? (NEW)

c'est "NEW", c'est bien !!!!

pour les non-technophiles, ça rajoute des messages système quand il y a un souci au niveau de l’alimentation.

bref.

un petit état des lieux :

  • configuration noyau en cours (bloqué, cf ci-dessus)
  • nouvelle machine virtuelle : c'est parti, faut juste configurer l'adresse mail
  • site promo : faut continuer, pas le choix
  • machine virtuelle de test : c'est parti. autant qu'elle soit faite un 21 février.
  • penser à (juste un eXtrait) :
 * l'histoire de la configuration VPN 
 * las putas das redes sociales
 * chercher diffusion vidéo par smartphone (-> carnaval)
 * envoyer CV pour nouvelles offres (attendre demain, jamais un 21/2)

alors, est-ce que l'on active l'Extended Error Log Support (NEW) ?

nope, je penses que l'ordi s'en passera.

prochaine question :

 Virtual (secure) IPv6: tunneling (IPV6_VTI) N/y/? (NEW)

c'est "NEW", c'est bien !!!! (un effet de déjà-vu peut-être ?)

pour les non-technophiles, ça permet des connexions virtuelles (sécurisées s'il vous plaît) à travers le futur (c'est plutôt en retard qu'on devrait dire...) protocôle bas-niveau des internets : IPv6.

ouaip, ça on va tenter. histoire de voir ce que ça veut dire, "sécurisé".

dans les autres options, rien de passionnant. on passe à la compilation du nouveau noyau du système.

l'interface web pour la configuration email est en panne. pas le courage de réparer l'univers, donc on crée un alias bâtard à la mano.

21/02 01h02 : et bam...

net/built-in.o:(.rodata+0xd1f8): référence indéfinie vers « ip_tunnel_get_stats64 » Makefile:802: recipe for target 'vmlinux' failed make: *** vmlinux Error 1

bon, une recette qui explose, que dire.

on va recommencer, sans le tunnel cette-fois ci, y a peut-être de la lumière ailleurs qu'au bout, qui sait ?

un petit mail pour tester l'alias mis en place pour la nouvelle machine virtuelle, et nous nous autorisons une session de réflexion somniatique.

bon le mail de test n'est pas arrivé. mais un mail avec une annonce de compétition de développement de jeu vidéo est tombé... à voir ?!?

et puis, on est le 21 février :

CodinGame is down for a bit of maintenance right now

because we are making little (or big) changes.

retournons à nos projets de récupération d'heures de sommeil, tant qu'à faire.

zzzzzz

et, rien de surprenant vu la date, un réveil au doux son de la sonnerie de téléphone. Incapable de répondre avant le premier café, on commence par cette priorité.

ce qui est pratique quand le téléphone sonne, c'est que l'on a une idée où ce téléphone se situe géographiquement dans l'appartement. Or, tant qu'il ne sonne pas, on n'a que ses yeux pour le retrouver, et on doit ainsi fouiller toutes les pièces et toutes les poches uniquement avec les mains et les yeux. Pour finalement se rendre compte qu'il est juste à côté du clavier. Le réveil c'est difficile, particulièrement un 21 février...

une fois l'engin retrouvé, le message provient d'une entreprise engagé par mon cher voisin d'en-dessous qu'est tout content d'avoir mis big brother dans l'interphone de l'immeuble. Faut croire qu'il a creusé trop dans son plafond, il y a des soucis d'infiltrations - non de par les services secrets, mais plutôt la pluie de la veille mon nez me dit. à ce titre, je tiens à préciser que mon toit n'est pas étanche, ce qui est tout à fait normal dans le sud de la france m'a t-on expliqué.

on fait donc un tour mental des autres choses à faire. le noyau a bien voulu se fabriquer sans le module de tunnélisation, un petit redémarrage système à programmer dans le futur pas trop lointain. Enfin, ça peut arriver inopinément également. le site promotionnel se construit lentement mais sûrement. Le contenu c'est facile, faut juste trouver le temps pour le mettre. Ah oui, la machine de test, ça prend deux minutes, on va faire ça.

juste, au passage, une petite mise à jour du système, histoire que l'ordinateur travaille un peu, lui aussi.

armé d'un café et d'une ambiance musicale adapté, j'arrives enfin à régler ce problème ennuyeux de moucheron qui persistait à perturber mon champs visuel entre clavier et écran, un bogue de moins.

et, vraiment vite fait, un petit tour du côté des annonces d'emploi. Ce site, où j'ai envoyé une centaine de CVs (euh, tous les mêmes en fait), et pas eu un seul entretien depuis deux mois. histoire de juste rallonger la liste des tâches à faire, il y a quelques offres qui semblent pas mal intéressantes. va falloir revoir le CV et la lettre de motivation dans un futur assez proche.

après une dizaine de séquences "démarrer", "configurer" et "détruire", la machine virtuelle de test est prête pour lancer son installation système. café.

par excès d'énergie on intercale un petit tour de rangement et de vaisselle. Du coup le café est froid, un coup de microonde et ça repart.

la configuration initiale de la machine de test prend 5 minutes, et tout roule tout seul. ça laisse du temps pour faire autre chose, disons du rédactionnel pour le site démo, et de changer de musique.

oops. ça commence. en train de taper du texte, et la musique s'arrête d'un coup. pas bien. peut-être que le petit jeu lancé pour l'aspect divertissement est un peu de trop, qui sait. on va faire un petit tour de sauvegarde, juste un dernier petit niveau avant ça....

bon, à part la musique qui s'est arrêté et la pluie dehors qui vient de démarrer (bonjour le voisin ?!?) tout se passe comme intuité. presque étonnant.

une petite douche, et la pluie s'arrête. la machine de test est prête pour la seconde étape et la mise à jour du système se poursuit. on va retenter la musique pour voir.

une première manip sur la machine de test, un check des mails, deux offres commerciales de trop alléchantes à supprimer, et deux lignes de rédaction plus tard, c'en est à nouveau fini avec la musique.

une deuxième manip sur la machine de test, un check des mails, un nouveau projet qui démarre, allons faire un petit tour sur le site. le temps que le site charge, deux lignes sur le site de démo, un check des mails, un spam qui ne veut pas se supprimer, l'ordi travaille bien pour sa mise à jour, tout va au mieux dans le meilleur des mondes.

un petit tour sur la machine de test, on balance l'installation des pré-requis pour le système de gestion de contenu. ça prend deux minutes (d'informaticien toulousain....) et bosse tout seul derrière.

un petit mail pour le nouveau projet par son initiateur, plein de motivation, y a du boulot, plus qu'à faire. Même si mon son ne tourne toujours pas, cette chanson là, je la connais bien ~ on est une petite équipe de quatre pour gérer un site d'une communauté francophone autour du logiciel pour lequel la machine de test est en cours de préparation. Il faut donc gérer les traductions du logiciel, la refonte du site et le travail collaboratif. De nouvelles choses, de nouveaux gens, l'aventure, la vie est belle.

petite sieste avant de démarrer la journée, histoire de laisser un peu de temps à l'ordinateur qu'il finisse son travail.

la sieste a été plus rapide que l'ordinateur, c'est l'occasion d'écouter l'instinct de survie et de réchauffer la soupe de la veille. l'alimentation, paraît-il est indispensable de nos jours.

une petite cuillère et un petit tour du côté des mails. une demande d'assistance de l'étranger et une offre de vacances trop hallucinante pour être vraie, et pourtant, ce n'est pas du spam. faut s'en remettre là.

bref.

le reste de la journée se passe comme anticipé. un 21 février.

vivement la suite...

demain.

Commentaires

1. Le 2014-02-22, 02:10 par tth

Bon alors, finalement, c'était bien de la faute à systemd ?