Radio Myrys

Envoyer du son dans les intertubes ? Oui, c'est possible, et ça commence à bien marcher. Voici comment, voici pourquoi...

Le début

Diffuser notre son dans les intertubes, c'est une idée née lors de la préparation du THSF, et qui s'est peu à peu concrétisée. Nous nous sommes retrouvé deux sur la partie technique : Ikujam et moi-même. Nous avons découvert pas à pas des technologies diverses et puissantes, mais parfois délicates à mettre en œuvre. Le XML, c'est comme la violence...

radio-savon-in-vim.png

Notre solution commence enfin à être opérationnelle : nous pouvons maintenant diffuser des playlists réparties par tranches horaires, avec insertion randomatique de jingles, et possibilité de takeover pour une diffusion d'une séquence en direct. Techniquement, j'ai utilisé des outils libres et éprouvés : Icecast2 pour le serveur de diffusion, et LiquidSoap pour la gestion du contenu.

Et conjointement à nos efforts de geeks, le jeune Vince Stratchman a déployé tout son talent et toute son énergie pour fabriquer un superbe pôle son parfaitement opérationnel. Un ordinateur spécialisé dans l'émission des streams, et la gestion des playlists a été configuré par m'sieur Ikujam et connecté au reste du monde par fibre optique (Merci à Obinou, au passage) afin de diffuser les bons beats à nos amis partout sur la planête.

Et le direct ?

Oui, bien entendu, l'objectif est bien de faire du direct. Ce que les jeunes appellent le son live. Pour commencer en douceur, certains évènements myryssiens pourraient être diffusés : par exemple, une compagnie de théatre basée loin de Toulouse aimera peut-être pouvoir faire entendre un état de fabrique à leurs amis restés au loin. Voire même un concert de Filastine.

Par contre, nous ne sommes pas encore tout-à-fait prêts pour assurer une émission hebdomadaire d'une heure. Parce qu'il nous manque encore deux choses : tout d'abord, un équipement analogique de prise de son : micros, table de mix, réverbération, casques et cables. Ensuite, il faut trouver des idées d'émissions. Et une bonne idée, je pense qu'il faut au moins six semaines pour la mettre en place, construire le fil conducteur, rassembler un peu de documentation et trouver les intervenants. Donc il faut mener au moins six préparations d'émission en parallèle. Énorme travail !

Donc voici, en vrac, quelques idées d'émissions (et n'hésitez pas à rajouter les vôtres dans les commentaires) :

  • Live en direct des spectacles et soirées myryssiennes (avec matos de reportage)
  • Des interviews des artistes résidents ou de passage (rediffusées dans des playlists)
  • Débat sur le thème : les artistes peuvent-ils (doivent-ils ?) s'approprier la technologie ?
  • L'expression "censurer l'Internet" a-t-elle un sens ?
  • La place de l'agriculture (AMAP) dans la vie urbaine.
  • Est-ce à cause du prix du matériel qu'il est plus facile de faire de la radio que de la TV ?

Commentaires

1. Le vendredi 10 octobre 2014, 13:06 par X

Et ça en est où, cette histoire d'interviews ?