Toutes mes excuses...

... pour douze minutes de retard à l'entretien de cette après-midi.

Ce premier septembre, je me connecte à votre site internet, afin de réactiver mon compte. Bonne surprise, tout fonctionne, j'arrive à me connecter et le compte est bien renseigné. Une petite actualisation rapide me permet notamment de spécifier que je souffre d'une affection longue durée (ALD). Ensuite, je me vois proposé trois dates, le 7, le 8 et le 11 septembre. Les deux premières correspondent au jour d'un traitement de chimiothérapie et son lendemain, je choisis donc la troisième.

Jusque là, tout va bien.

Arrive le jour du traitement qui s'annonce compliqué, la clinique n'ayant pas reçu les derniers bilans sanguins. Un message vocal de votre part, en sortant du métro, me confirme un entretien pour le lendemain, 8 septembre à 14h40. Je n'ai pas eu le réflexe de rappeler de suite, étant focalisé sur la perspective de recevoir une perfusion durant quatre heures. En sortant de la clinique, je me suis allongé et n'ai réussi que à m'alimenter et prendre mes médicaments le soir.

Réveil difficile par un huissier le lendemain matin, c'est juste pour déposer des documents, tout va bien. Petit déjeuner aux médicaments et je me force à aller chercher d'autres médicaments nécessaires pour la journée avant de me recoucher.

Second réveil à 13h00 pour accueillir l'infirmière afin de recevoir une piqûre revitalisante qui m'a remis d'aplomb. Un repas rapide, une douche pour rapidement panser les plaies sur la peau de la maladie, et ça va un peu mieux. Je rassemble toute la paperasse et décide d'aller à cet entretien et d'oublier l'entretien convenu pour le 11 septembre.

À 14h52 je suis à l'accueil de l'agence pole emploi, et la dame à l'accueil me signale que l'on ne pourrait pas me recevoir. Avec 10 minutes de retard c'est possible, avec 15 minutes de retard c'est trop que l'on m'explique. En signalant mon état de santé, rien n'y fait, je dois revenir deux semaines plus tard.

Et dernière question, mon entretien du 11 septembre, évidemment, est caduque.

au passage, j'ai trouvé dans ma boîte à lettres, vides depuis le 1er septembre pour un problème d'accès à l'immeuble :

  • le bilan sanguin qu'il manquait pour le lundi matin
  • la carte vitale attendue depuis deux mois.
  • notification de clôture de mon compte professionnel avec un solde de -220,47 €
  • attestation de prise en charge jusqu'en 2020 de mon affection en cours
  • et la convocation pole emploi pour le même jour à 14h40.