Laissez nous exister !

culture-populaire.jpg

Suite à une visite inopinée d’une commission de sécurité de la mairie de Toulouse, le 14 janvier 2021, le collectif d’artiste MIX’ART MYRYS s’est vu notifié une fermeture administrative ce mercredi 20 janvier et ne peut plus accueillir de public, y compris ses propres adhérents dans le bâtiment située 12 rue Ferdinand Lassalle, quartier Ponts Jumeaux à Toulouse.

Communiqué de presse du 20 janvier. La conférence prévue devant Toulouse Métropole a été annulée sous la pression des forces de l'ordre républicain, et déplacée dans le monde virtuel.

Un petit sujet sur le site de TVBruits, en attendant la suite des évènements.

Le collectif a entamé un certain nombre de procédures en réponse à cette « attaque » pour tenter d'éviter une fermeture définitive. Nous essayons aussi de mettre Toulouse Métropole devant ses responsabilités. Après tout, cela fait bien quatre ans qu'ils trainent des pieds pour mettre en conformité ce hangartistique, qui est, il faut bien le préciser, leur propriété depuis trois ans.

Communiqué de presse de la mairie de Toulouse du 20 janvier. une mise à mort politique ?

Merci DaScritch pour ton moulage de soutien :)

Vendredi 22 : Un article dans les blogs de Médiapart et une classique pétition. Les choses bougeront-elles avant le prochain reclufinement ?

Samedi 23 : Joel Lecussan s'exprime dans la presse locale : On est en train de préparer une ré-interpellation de Toulouse Métropole pour qu'enfin on se mette sérieusement autour de la table et entamer ces travaux. Le processus va être un peu long, on le sait.

Dimanche 24 : Une monstration dans les rues de Toulouse, venez masqués et déguisés en monstres de la culture ! (et prévoyez 135€ de frais)

Mercredi 27 : Nous venons d’apprendre que le conseil métropolitain et la mairie de Toulouse ont décidé, en décembre 2020, de ne pas attribuer de subventions à l’association Mix’art Myrys en 2021 contrairement à ce qui se pratiquait depuis des années, et cela sans jamais nous prévenir.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet